NAPA AUTOPRO

Freins 101

Vers l’âge de trois, quatre ou cinq ans, nous avons tous au moins une fois fait une chute à vélo parce qu’on avait appuyé
trop fort sur les freins. C’était là un premier contact avec un élément primordial à la sécurité sur la route, que ce soit sur
2 ou 4 roues!

Vu l’importance majeure des freins, il faut vérifier régulièrement leur état, d’autant plus qu’un frein usé ou défectueux peut endommager d’autres pièces sur votre véhicule. Les symptômes les plus communs : freinage bruyant, performance réduite, pulsation dans la pédale de frein, frein d’urgence qui ne fonctionne pas et voyant des freins qui s’allume sur le tableau de bord.

À mettre dans votre routine

En général, un entretien régulier et saisonnier comprendra la vérification des freins et de leur niveau de lubrification. Un petit ajustement peut être nécessaire pour s’assurer qu’ils
ne s’usent pas inégalement.

Les périodes de changement de pneus (hiver et été) sont idéales pour faire cette vérification, d’autant plus que le climat rigoureux et les conditions routières mettront les freins à rude épreuve. Il faut à tout prix éviter la rouille qui est l’ennemi numéro un d’un système de freinage. Dans la majorité des cas, l’inspection visuelle suffit pour déterminer le degré d’usure. Sinon, il s’avérera pertinent de démonter les freins une fois de temps à autre pour en lubrifier les différents composants.

Règle générale

Le freinage hydraulique est ce qu’il y a de plus fréquent. Le principe est relativement simple : lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, une pression d’huile est créée à l’intérieur de la canalisation. La pression fait en sorte que les bandes ou les garnitures de freins frottent contre les disques ou les tambours, ce qui ralentit votre voiture.

Pour des raisons de sécurité et d’assurance, il vaut mieux faire effectuer ce genre d’inspection et d’entretien dans un atelier, surtout en présence d’anomalie ou si le véhicule a un certain âge.