NAPA AUTOPRO

Les filtres à air

Si votre véhicule a moins de dix ans, il y a de bonnes chances qu’il soit doté de deux filtres à air : un premier, bien connu, pour le moteur et un second, souvent ignoré, pour les passagers dans l’habitacle.

Le moteur d’un véhicule est un milieu qu’on veut garder le plus propre possible, si bien qu’on l’équipe de plusieurs filtres : à l’huile, à air et à essence (quoiqu’en voie de disparition). Ces filtres assurent le bon fonctionnement du moteur, et le constructeur recommande des remplacements périodiques selon des intervalles de temps ou de kilométrage. Les bienfaits de ces filtres ne sont plus à démontrer et l’automobiliste consciencieux tient à les faire inspecter ou remplacer quand leur durée de vie utile est atteinte.

Filtre à air du moteur

Le filtre à air du moteur est normalement logé dans un volumineux boîtier au milieu d’une tubulure qui prend sa source dans la grille du compartiment moteur et qui achemine l’air jusqu’à l’admission. Il nécessite une inspection à chaque vidange d’huile, mais pas nécessairement un remplacement. Son état dépend du type de routes parcourues, de la période de l’année et du kilométrage parcouru. Le technicien recommandera son remplacement ou non. Fabriquée de fibres agglomérées, la membrane du filtre est gaufrée; elle se brise et perd de son efficacité si on souffle de l’air pour la nettoyer.

Filtre d’habitacle

Normalement logé sous le tableau de bord ou dans le coffre à gants, le filtre d’habitacle sert d’écran contre la poussière, les pollens et les moisissures. En raison de l’utilisation de la climatisation, de l’isolation et des caoutchoucs autour des portières, et du fait qu’on abaisse de moins en moins les vitres, l’habitacle d’une voiture est de plus en plus un milieu étanche et clos. D’où le besoin de filtrer l’air qui y entre pour le bien-être des passagers. Le filtre d’habitacle offre une protection moyenne (cote MERV 8* pour un véhicule, comparé à MERV 20 pour une salle d’opération d’hôpital!). Il est généralement de forme carrée et peu coûteux.

* La cote MERV (de « Minimum Efficiency Reporting Value ») est une échelle pour mesurer l’efficacité des filtres à air.