NAPA AUTOPRO

Lave-auto hivernal : plus qu’une question d’apparences

Ce n’est probablement pas ce qu’on rêve d’entendre, mais ces mois glaciaux et enneigés qui forment l’hiver sont les moments où il est le plus important de laver son véhicule. Souvent négligé ou considéré comme un acte de vanité, le nettoyage extérieur d’un véhicule n’est pas seulement une question d’apparences. Cela relève de la protection, de l’entretien et même de la sécurité de la voiture. Respecter un horaire de lavage hivernal régulier permet de prolonger la vie d’un véhicule, et de le garder en meilleur état de surcroît.

Armure brillante

Le nettoyage de la carrosserie évoque naturellement la protection de la peinture, n’est-ce pas? Même s’il s’agit d’une préoccupation légitime, une telle propreté en hiver va plus loin que ça.

Il suffit de penser à ce que la peinture protège. En effet, la laque et la peinture empêchent le corps en métal de rouiller. En hiver, ce n’est pas la neige qui enclenche le processus de la rouille, mais plutôt le sel de voirie. Si on ne lave pas le véhicule, le sel gruge la peinture, permettant ainsi à la carrosserie de la voiture d’oxyder et de rouiller. Une fois la couche métallique exposée, la neige et l’eau sont également libres de faire des ravages. Pour se prémunir contre la corrosion, il faut s’assurer que le lavage comprend un cirage approfondi afin de protéger la peinture.

Neige sur le châssis

La partie non peinte sous un véhicule est particulièrement vulnérable à l’assaut des sels, de la neige gorgée d’eau et de la boue. À cet endroit, le sel, l’humidité et la rouille qu’ils produisent commencent à déstabiliser et à affaiblir des composants vitaux de la suspension. Une fois rouillés, des boulons desserrés peuvent causer des dommages graves si leurs pièces affiliées oscillent ou frottent l’une contre l’autre sur de longues distances. Les roues et les jantes aussi risquent de rouiller, tout comme les autres pièces métalliques exposées telles que les étriers de frein.

La routine de lavage hivernale devrait donc inclure un nettoyage régulier et en profondeur du châssis inférieur. Après un lavage, penser à accorder suffisamment de temps pour que la voiture sèche complètement avant de sortir affronter les éléments.

Pièces en caoutchouc

Les surfaces en métal ne sont pas les seules pièces à se détériorer pendant l’hiver. Le caoutchouc peut durcir et, dans le cas des essuie-glaces, endommager le pare-brise à cause de la friction. Lors du lavage de la voiture, prendre le temps d’ajouter du lave-glace muni de dégivreur prévient le problème en maintenant le givre et la glace à distance.

En hiver, un véhicule propre compte pour beaucoup dans la protection de l’investissement de départ. Il existe plusieurs produits sur le marché qui sont conçus pour préparer votre véhicule pour l’hiver alors que vous le lavez; aussi, vos efforts supplémentaires seront récompensés par des kilomètres en extra.

Pour plus d’informations, communiquer avec un expert au centre de services NAPA AUTOPRO le plus près.