NAPA AUTOPRO

Comment l’évolution des moteurs modernes a révolutionné leur entretien

Les moteurs à combustion interne continuent de s’imposer après près de 150 ans. Lenoir, Otto et Benz, des pionniers de la mécanique et de l’automobile, seraient sidérés de constater à quel point leurs inventions ont fait du chemin. La façon dont ont évolué les moteurs est tout simplement incroyable.

De toute évidence, la plupart des innovations liées aux moteurs à combustion interne ont été motivées par un désir effréné d’améliorer leurs performances. Cela dit, grâce aux initiatives actuelles pour préserver l’environnement, ces moteurs sont plus puissants et plus efficaces que jamais. Voici un aperçu de l’évolution du moteur à combustion interne, ainsi que des conseils sur l’entretien des moteurs d’aujourd’hui.

L’ingénierie des moteurs modernes

Les moteurs d’aujourd’hui sont une merveille d’efficacité : depuis 1975, l’économie moyenne de carburant a plus que doublé, atteignant les 24 milles par gallon (mpg) ou 10,5 kilomètres par litre (kpl) en 2016, selon l’Environmental Protection Agency (EPA). La puissance du moteur a également plus que doublé. Par exemple, la Mustang V8 1980 de Ford produisait 119 chevaux, alors que la Mustang GT 2018 en produit 460, mais les deux ont une consommation égale de 16 mpg (6,8 kpl)!

Bien qu’il soit intéressant d’étudier l’évolution des moteurs à combustion interne modernes, il est encore plus fascinant de voir comment les ingénieurs automobiles les ont conçus. Voici quelques technologies, matériaux et procédés utilisés :

  • Des matériaux légers : L’aluminium, le plastique et d’autres composants légers rendent les moteurs et les véhicules modernes moins lourds et plus efficaces.
  • L’induction forcée : Cette technologie consiste à injecter plus d’air dans de plus petits moteurs, ce qui augmente la puissance disponible tout en limitant la puissance en vitesse de croisière. Les turbocompresseurs et les suralimenteurs ne se limitent plus aux voitures de sport et aux voitures de luxe; on en trouve aussi dans les voitures économiques.
  • L’injection directe : Ce procédé consiste à injecter le carburant directement dans le cylindre, ce qui améliore les processus de vaporisation et de combustion et se traduit par une augmentation de la puissance ainsi que par une réduction de la consommation de carburant.
  • La désactivation des cylindres : Dans ce cas-ci; le nombre de cylindres en fonction est réduit, mais ils demeurent en nombre suffisant pour répondre à la demande du conducteur. Un V8 peut rouler efficacement sur quatre cylindres, et jusqu’à huit cylindres sur demande pour une accélération et une conduite dynamiques.
  • Les systèmes de propulsion hybrides : Ils tirent le meilleur des forces et des faiblesses des moteurs électriques et des moteurs à combustion interne, et ce, pour obtenir un accroissement de l’efficacité globale.
  • La transmission à variation continue (CVT) : Quoiqu’il ne s’agit pas d’une technologie de moteur, il convient de la mentionner, car elle permet aux moteurs à combustion interne de fonctionner continuellement dans la plage de révolution optimale.
  • Les lubrifiants synthétiques : Ces produits conservent leurs propriétés lubrifiantes, même dans des conditions extrêmes. Leur utilisation permet aux moteurs à combustion interne et aux transmissions CVT d’aujourd’hui de fonctionner efficacement et de durer plus longtemps.
  • Moteurs à taux de compression élevé : Ce type de moteur brûle le carburant plus efficacement, ce qui augmente la puissance et réduit la consommation de carburant.
  • La servodirection électrique et les autres moteurs électriques : Ces avancées réduisent la charge du moteur et diminuent la consommation de carburant.
  • Les systèmes d’arrêt-démarrage du moteur : Ce dispositif permet de réduire les émissions lorsque le moteur tourne au ralenti. Si le véhicule est immobilisé, pourquoi faire tourner le moteur?
  • Les commandes électroniques : Elles sont omniprésentes dans le fonctionnement et l’optimisation des moteurs modernes. Les capteurs électroniques modernes d’injection de carburant (EFI) et de rapport air-carburant (AFR) sont beaucoup plus précis que les carburateurs du passé, ce qui améliore à la fois la puissance et la consommation de carburant.

L’entretien des moteurs modernes

Compte tenu des prouesses d’ingénierie qui ont mené à la création des moteurs modernes, on ne s’étonnera pas du fait que leur entretien diffère de celui des moteurs plus anciens. Les commandes électroniques nécessitent un niveau de compétence technique différent de celui d’il y a 10 ans. Même sur le plan mécanique, les moteurs d’aujourd’hui sont fabriqués selon des normes de précision beaucoup plus strictes. Outre l’expertise technique requise pour les entretenir, les diagnostiquer et les réparer, les moteurs modernes à combustion interne nécessitent également des lubrifiants de qualité.

Une huile synthétique de haute qualité comme la Valvoline Modern Engine est spécialement formulée pour répondre aux besoins en matière de lubrifiants modernes. Cette huile ne se décompose pas en contaminants qui réduisent la performance; elle génère moins d’impuretés et contient des additifs spécifiques aux moteurs à combustion interne d’aujourd’hui. En plus de maintenir leur puissance et leur rendement énergétique, elle prolonge la durée de vie de votre véhicule.

L’évolution des moteurs modernes va de pair avec le renforcement des normes antipollution. Les méthodes d’entretien et la qualité des lubrifiants contribueront aussi à soutenir efficacement l’augmentation de puissance et les faibles émissions des véhicules de demain.

Par Benjamin Jerew