Huile moteur 101 – Ce que vous devez savoir

2019/04/17

Peu importe le type de moteur à combustion, la vidange d’huile s’impose à intervalle régulier, habituellement tous les 7 500 à 15 000 km. Mais à quoi sert-elle exactement, cette fameuse huile moteur? De quoi est-elle composée? Et pourquoi faut-il en faire la vidange régulièrement? Dans les paragraphes suivants, nous aborderons tous ces sujets : rôles, composition, mode d’usure et, surtout, pourquoi il ne faut pas négliger d’en faire la vidange.

Rôles de l’huile moteur

Le rôle principal de l’huile moteur est bien sûr la lubrification du moteur, mais elle joue aussi deux autres rôles, soit ceux de liquide hydraulique et de liquide de refroidissement. L’huile moteur joue son rôle de lubrifiant en laissant un mince film à la surface des pièces métalliques mobiles qui, même sous haute pression, permet à celles-ci de fonctionner sans frottement. Cette propriété permet de minimiser la friction et l’usure.

Dans certains moteurs, l’huile moteur sert aussi de liquide hydraulique pour divers systèmes qui sont commandés par pression hydraulique. La plupart des mécanismes de calage variable de la distribution et de levée variable des soupapes sont commandés par la pression d’huile. Les poussoirs de soupapes hydrauliques sont aussi commandés par la pression d’huile.

Dans une moindre mesure que l’antigel, l’huile moteur sert aussi de liquide de refroidissement en absorbant la chaleur de certaines des parties les plus chaudes du moteur, comme les pistons et les parois des cylindres. Réguler la température du moteur permet d’améliorer sa performance et sa fiabilité.

Composition de l’huile moteur

Peu importe le grade, la viscosité, le mélange ou la marque, l’huile moteur est composée de deux éléments : l’huile de base et un ensemble d’additifs. Il existe plusieurs types d’huiles de base, minérale, synthétique ou végétale, et on peut les mélanger en différentes proportions. Les huiles minérales sont issues du raffinage du pétrole. L’huile synthétique est synthétisée chimiquement à partir d’autres bases chimiques. Les huiles végétales ou biologiques sont tirées des plantes. À l’état pur, ces huiles sont de bons lubrifiants, mais elles sont capables d’en faire bien plus.

Les ensembles d’additifs varient selon la marque, l’application, le type d’huile, ainsi qu’une foule d’autres facteurs. En fait, nous pourrions écrire plusieurs articles uniquement sur les additifs pour huile moteur, mais voici l’essentiel à retenir : les additifs ont pour but de maximiser les bonnes propriétés de l’huile et de réduire les propriétés indésirables. Par exemple, les agents antioxydants servent à ralentir l’oxydation, alors que les inhibiteurs de corrosion protègent l’intérieur du moteur contre la rouille. Les agents anti-usure adhèrent aux surfaces métalliques, réduisant ainsi le frottement, et les détergents isolent les particules de suie afin qu’elles soient filtrées par le filtre à huile. L’ensemble d’additifs représente de 10 % à 30 % du volume d’un litre d’huile, et c’est la dégradation de cette partie de l’huile qui rend nécessaire la vidange régulière.

Dégradation de l’huile moteur

L’huile moteur ne s’use pas vraiment; elle se consume et se dégrade. Certes, les huiles de base ont tendance à durer longtemps, mais ce n’est pas le cas des additifs. Afin d’améliorer les propriétés de l’huile moteur, ces additifs sont consommés ou s’évaporent, ne laissant à la fin que l’huile de base.

Selon le type d’utilisation du véhicule (les trajets courts et les embouteillages étant les plus néfastes), ce phénomène peut se produire en aussi peu que 5 000 km. Puisque le volume total de l’huile dans le carter est alors réduit de 10 % à 30 %, l’huile de base qui reste s’oxyde plus rapidement et a tendance à surchauffer. Voilà la recette parfaite pour la production de cambouis, cette boue qui peut obstruer les passages d’huile du moteur. Faire fonctionner le moteur ainsi pourrait rapidement entraîner de graves dommages, ainsi que des réparations compliquées et fastidieuses.

Peu importe le calendrier de vidange recommandé par le constructeur, c’est une bonne idée de vérifier le niveau d’huile au moins une fois par mois et de faire l’appoint si nécessaire. Si le niveau d’huile indiqué sur la baguette est sous la marque minimale, il faut alors faire l’appoint jusqu’à la marque indiquant « FULL ». Et veillez à utiliser une huile de qualité et un filtre à huile neuf lors de votre prochaine vidange. Pour maximiser la durée de vie du moteur et optimiser son fonctionnement, il faut toujours effectuer la vidange d’huile au moment ou au kilométrage préconisés.

Voyez les services de vidange d’huile offerts dans nos 600 ateliers NAPA AUTOPRO et prenez rendez-vous pour nous confier vos travaux d’entretien et de réparation. Pour en savoir plus au sujet de l’huile moteur, consultez un spécialiste de votre centre de service NAPA AUTOPRO.

« Retour